L’un des batteurs les plus renommés, respectés et demandés nous fait l’immense honneur de revenir sur la scène de Boullard Musique Jeudi 15 Juin 2017 à 19h00 !
Rock, Jazz ou Fusion, Simon Phillips applique les mêmes précisions et intensités à son jeu, qui ne manque jamais d’émotions et de sensibilités. Ne manquez pas l’exposition Tama Star Drums dès 18h00 dans notre secteur Batterie !

Billet Simon Phillips : Tarif Normal

Billet Simon Phillips :
Tarif Carte Musique + & Etudiant Ecole Alain Boullard

Biographie :

Né le 6 février 1957 à Londres, Simon Phillips commence très jeune sa carrière de batteur. Il désire jouer de la batterie dès l’âge de trois ans, mais ne commence à pratiquer que deux ans plus tard, sur une petite Pearl bleue. À douze ans, il est sponsorisé par la marque Tama.

Il participe aux enregistrements studios du groupe de son père, The Dixieland band.
Après de nombreux enregistrements avec des artistes aux styles très différents, dont Michel Berger et Roger Glover, il est demandé par des groupes très en vogue comme Judas Priest ou The Who.

Il joue ensuite avec de nombreux groupes et artistes, notamment Madness, Jeff Beck, Pete Townshend, Mike Oldfield, Al Di Meola, Joe Satriani, Gary Moore, Andy Timmons, Derek Sherinian, Mick Jagger, ou encore Peter Gabriel et Véronique Sanson.

En 1992, à la suite de la mort de Jeff Porcaro, il rejoint le groupe Toto. Il est également pendant un temps le producteur de Mike Oldfield. Plus récemment, il a enregistré un nouvel album studio et un live à Tokyo avec le MSG de Michael Schenker.

Sa particularité est qu’il est ambidextre : il ne croise que rarement les bras, son kit est conçu pour un gaucher autant que pour un droitier. On peut noter dans ses influences John Bonham pour sa puissance et Billy Cobham pour son ambidextrie et ses impressionnantes descentes de toms, mais aussi Vinnie Colaiuta pour sa technique. Simon Phillips est toujours sous contrat avec les batteries Tama et représente également les marques Zildjian, Promark, Shure et Remo.

En Janvier 2014, il annonce officiellement qu’il quitte le groupe Toto après 21 ans pour se consacrer à ses projets personnels, dont son band, Protocol.